Mastère Spécialisé Génie Maritime : transport, énergie, développement durable

Conçu en étroite liaison avec les acteurs industriels du monde maritime français, le Mastère Spécialisé® Génie Maritime : transport, énergie, développement durable de l'ENSTA Paris fournit en un an une connaissance opérationnelle du transport maritime et de l'exploitation des ressources énergétiques en mer.

Soutenu par un développement constant du transport maritime mondial et de l'exploitation des fonds marins, le milieu du génie maritime se caractérise par l'élaboration de produits de hautes technologies. Avec ses sous-systèmes et ses interfaces, une structure en mer fixe ou mobile telle que paquebot, frégate, porte-avions, sous-marin, FPSO, submersible, éolienne, hydrolienne, voilier est l'exemple par excellence d'un système technique complexe.

Présentation du Mastère Spécialisé® Génie Maritime

Le Génie Maritime : une tradition à l'ENSTA Paris. Formée en 1970 par la fusion de l'École Nationale Supérieure du Génie Maritime, créée en 1741, avec trois autres écoles d'application de l'École polytechnique dont celle des ingénieurs hydrographes de la Marine, l'ENSTA Paris est héritière d'une longue tradition en matière d'architecture de structures en mer.

Les perspectives professionnelles

Les secteurs de l'économie maritime sont particulièrement diversifiés, générant en moyenne un chiffre d'affaire annuel de 35 milliards d'euros en France. Plusieurs branches sont par ailleurs résolument tournées vers les marchés extérieurs : l'offshore, la construction et la réparation navale, les industries nautiques et la marine marchande pour ne citer qu'eux.

Pour rester compétitives dans un contexte de forte concurrence internationale et pour faire face aux besoins croissants en énergie, les entreprises du secteur sont amenées à développer des produits innovants.

Le Mastère Spécialisé Génie Maritime : transport, énergie, développement durable de l'ENSTA Paris offre aux ingénieurs et universitaires de haut niveau le complément de formation indispensable pour exercer leur profession dans les entreprises liées à l'industrie maritime, que ce soit dans les services de recherche et développement, les bureaux d'études, l'exploitation, le commercial...

Les points forts de la formation

  • Tronc commun : acquisition des bases. Les enseignements permettent d'acquérir les bases théoriques nécessaires d'un point de vue technique : hydrodynamique navale, modélisation des structures, CAO, conduite de projet, approche système de conception et approche économique...
  • Option 1 : systèmes de transport maritime. Les enseignements fournissent des connaissances techniques en hydrodynamique navale et en dynamique des structures, intègrent des problèmes liés à la production d'énergie à bord, les principes sous-jacents à la sécurité des systèmes navals et l'approche suivie par la réglementation. Cette option englobe des aspects plus vastes tels que l'économie du secteur maritime ou encore la politique portuaire face au développement constant du transport maritime.
  • Option 2 : offshore ressources engineering. Cette option, entièrement enseignée en anglais, s'articule autour de deux volets. Le premier volet concerne la conception des structures en mer nécessitant innovation et techniques de pointe. Le deuxième volet apporte les compétences pour appréhender les changements futurs dans les domaines des ressources énergétiques maritimes.
  • Une formation complète : la conception et la réalisation des produits navals sont étudiées, en prenant en compte toutes les composantes de l'approche système : politique et économie maritime, outils de conception ; conduites de grands projets intégrant les aspects évaluation des coûts, rentabilité, fiabilité.
  • Un projet autonome : application des connaissances acquises - notamment sur la boucle de projet de navire - à un sujet défini par l’élève lui-même : détermination d’un cahier des charges, études de faisabilité, réalisation des études prévues. Projet à réaliser seul ou en groupe, à temps partiel le premier semestre, à temps complet durant le mois de mars.
  • Une expérience de terrain : une semaine en chantiers navals et des visites sont programmées dans le cycle de formation.
  • L'appui des professionnels : la quasi-totalité des enseignements sont assurés par des experts du milieu industriel issus d'entreprises.

Des exemples de postes occupés par des diplômés :

  • Ingénieur R&D - STX
  • Architecte naval - D2M Consultants
  • Inspecteur constructions neuves - Bureau Veritas
  • Chef de projet - Technip offshore international
  • Consultant - Houlder offshore engineering
  • Responsable bureau d'études - Omya
  • Responsable coûts et délais - DCNS
  • Directeur bureau d'études projets - Chantier naval Ocea
  • Ingénieur projet - Acergy
  • Ingénieur estimation - SAIPEM SA
  • Architecte naval - Cabinet Ribadeau-Dumas
  • Responsable cellule transferts – STX

Conditions d’admission

Ce MS est ouvert aux candidats français ou étrangers titulaires d’un diplôme :

  • de niveau Bac+5 ingénieur, DEA ou DESS, Master, ou équivalent,
  • de niveau Bac+4 et justifiant d’au moins 3 années d’expérience professionnelle.

Coût de la formation pour 2021-2022

Le coût comprend la participation aux cours, les documents, l’utilisation de l’informatique et les visites d’entreprises (frais de déplacement inclus) :

  • Tarif individuel : 7 000 €

Le tarif individuel est applicable aux personnes venant de sortir d’un cycle de formation initiale et n’étant pas encore en situation d’emploi et aux personnes en recherche d’emploi sur présentation d’un justificatif.

  • Tarif entreprises et indépendants : 12 000 €

A cela s'ajoutent 200 € de frais d'inscription.

Sélection et calendrier

Contact

Jean-François
Semblat
Responsable scientifique et pédagogique du Mastère Spécialisé®
Mégane
Perez
Sabrina
Claret